ASTRAC‎ > ‎

Ephémérides

mai


Observons le ciel de mai 2018.

Les temps sont donnés en heure locale pour Morges.

Le Soleil en mai

Le Soleil, «notre étoile», dans la constellation du zodiaque du Bélier, puis dès le 15 dans celle du Taureau se lève le dimanche 1er mai à 6 h 20 et se couche à 20 h 43.

Le vendredi 4, son lever est à 6 h15 et son coucher à 20 h 47.

Le vendredi 11, son lever est à 6 h 06 et son coucher à 20 h 56.

Le vendredi 18, son lever est à 5 h 57 et son coucher à 21 h 04.

Et le 25, dernier vendredi du mois, le Soleil se lève à 5 h 50 et se couche à 21 h 12.

Du 1er au 31 mai, les jours augmentent d'une heure et 9 minutes!

La Lune en mai

Le mardi 8: Dernier Quartier de Lune à 4 h 09.

Le mardi 15: Nouvelle Lune à 13 h 48.

Le mardi 22: Premier Quartier à 5 h 49

Le mardi 29: Pleine Lune à 16 h 20.

Les planètes du système solaire en mai.

Mercure, la planète la plus proche du Soleil dans la constellation des Poissons, puis dès le 17 dans celle du Bélier et enfin dès le 27 dans celle du Taureau, est inobservable ce mois.

Vénus, «l’étoile du Berger», dans la constellation du Taureau, puis dès le 20 dans celle des Gémeaux, est observable vers l’ouest au coucher du Soleil durant tout le mois. Elle brille dans les lueurs du crépuscule et se couche deux heures et demie après le Soleil.

Mars, «la planète rouge» dans la constellation du Sagittaire, puis dès le 16 dans celle du Capricorne est visible en seconde partie de nuit. Début mai, elle se lève 4 heures avant le Soleil et à la fin du mois plus de 4 heures 30. Au début de l’aube, elle brille comme un rubis au-dessus de l’horizon sud-sud-est, alors que Jupiter évoque plutôt un diamant au sud-ouest.

Jupiter, la géante gazeuse toujours dans la constellation de la Balance, ne sera pas difficile à localiser ce mois-ci, même sans connaissance du ciel. Son éclat jaune est caractéristique et il est impossible de la confondre avec une étoile: Jupiter est l’astre le plus brillant du ciel nocturne après la Lune et Vénus. Début mai, elle se lève au dessus de l’horizon sud-est vers 22 heures et gagne en hauteur au cours de la nuit, ainsi que de soir en soir durant tout le mois. Fin mai, elle culmine déjà à bonne hauteur vers le sud, lorsque le ciel s’assombrit après 23 heures.

Saturne, la belle planète aux anneaux dans la constellation du Sagittaire, se lève à l’est en seconde partie de nuit. Elle se lève chaque nuit de plus en plus tôt, le 18 vers minuit elle apparaîtra avec les étoiles de la constellation du Sagittaire et, lorsque la luminosité de la Lune n’est pas gênante, la phosphorescence de la Voie Lactée sera visible!

Événements remarquables en mai 2018.

Le mardi 1er mai 2018 dès 20h30, c'est la séance publique d'observation astronomique organisée par le Groupe d'astronomes amateurs de la Côte (ASTRAC) à l’Observatoire de Marcelin, Gymnase de Morges.

Le mercredi 2 au crépuscule, Aldébaran, étoile principale de la constellation du Taureau, la planète Vénus et l’amas d’étoiles Les Pléiades, forment un triangle au dessus de l’horizon ouest-nord-ouest.

Le jeudi 3 en seconde partie de nuit, admirez l’alignement remarquable de Jupiter, la Lune, Saturne et Mars.

Le vendredi 4, l’ASTRAC participe à fête des 300 ans de la naissance de Jean-Philippe Löys de Cheseaux, chasseur de comète (voir le programme sous www.cheseaux.ch).

Mais qui est-il?

Jean-Philippe Loÿs de Chéseaux, né le 4 mai 1718 à Lausanne, fut un enfant prodige, guidé par son grand-père maternel, Jean-Pierre de Crousaz, professeur à l’Académie de Lausanne. En 1735, à l’âge de dix-sept ans déjà, il publia des essais de physique, qui le firent connaître de toute la communauté astronomique européenne. Il fut membre correspondant des académies des sciences de Paris, Saint-Pétersbourg, Göttingen, Stockholm et Londres, et se vit offrir la direction de l’Observatoire de Saint-Pétersbourg, qu’il déclina pour raison de santé. En 1736, il construisit à Cheseaux un observatoire astronomique, une nouveauté en Suisse occidentale, dont les divers instruments lui permirent de découvrir la grande comète de 1744 qui porte son nom. Elle fut l’objet de son livre le plus connu, le Traité de la Comète. Il décéda à Paris à l’âge de 33 ans.

La figure a été faite d’après un dessin de Chéseaux, pris le 7 mars 1744. Elle représente l’apparition de la comète Chéseaux avant le lever du Soleil.

L’astronome Jean-Philippe Loÿs de Chéseaux raconte que le 1er février 1744, la comète était plus brillante que l’étoile Sirius, le 7 l’astre se leva avant le Soleil et le large éventail présentant six queues surgit au-dessus de l’horizon est, bien avant que le noyau fût visible. Son éclat était alors comparable à la planète Jupiter.

Sources: Le Ciel & l’Univers de l’Abbé Moreux et Larousse, Dictionnaire de l’Astronomie


Toujours le vendredi 4 en fin de nuit, la Lune gibbeuse culmine vers le sud. Elle avoisine la planète Saturne. Plus à l’est, la lueur rougeâtre de la planète Mars est visible également.

Le dimanche 6, deux jours après le passage à proximité de la planète Saturne, la Lune toujours gibbeuse atteint la planète Mars en fin de nuit. Cette nuit-là à 2 heures 34, la Lune sera également à l’apogée avec une distance maximale à la Terre de 404’456 km.

Le mercredi 9, la planète Jupiter est à l’opposition, c’est à dire, elle se lève quand le Soleil se couche. Elle sera alors parfaitement visible toute la nuit. Toute proche à l’est, on peut observer Zubenelgenubi, étoile principale de la constellation de Balance.

Le jeudi 17 au coucher du Soleil, un mince croissant de Lune apparaît dans le ciel tout proche de la planète Vénus, qui brille à travers les lueurs du crépuscule.

Le vendredi 18, le croissant de Lune présente une lumière cendrée, elle résulte de l’éclairement de la Lune par la Terre, elle-même illuminée par le Soleil.

Le samedi 19 au crépuscule au-dessus de l’horizon, la Lune s’aligne avec Pollux et Castor étoiles de la constellation des Gémeaux.

Le lundi 21, Régulus étoile principale de la constellation du Lion attend le Premier Quartier de Lune dans le ciel crépusculaire. Lorsqu’ils se couchent à l’horizon ouest, ces deux astres sont tout proche.

Le dimanche 27 la Lune, presque pleine, se lève au coucher du Soleil. Elle n’évolue pas seule dans le ciel, puisqu’elle est accompagnée de la brillante planète Jupiter.



Aux télescopes, les phénomènes
du mois de mai 2018 selon Coelix
Les temps sont donnés en heure avancée pour Morges (6° 29' 43" E, 46° 31' 1" N, zone A).

Date            Heure              Description du phénomène
aaaa mm jj  hh:mm   

2018 05 02  02:15   Minimum de l'étoile variable Algol (bêta de Persée)
2018 05 03  04:12   Opposition de l'astéroïde 39 Laetitia avec le Soleil (dist. au Soleil = 3.004 UA; magn. = 10.3)
2018 05 04  11:48   Minimum de l'étoile variable bêta de la Lyre
2018 05 04  23:04   Minimum de l'étoile variable Algol (bêta de Persée)
2018 05 05  01:15   Maximum de l'étoile variable delta de Céphée
2018 05 06  02:35   Lune à l'apogée (distance géoc. = 404457 km)
2018 05 06  05:31   Pluie d'étoiles filantes : Êta Aquarides (50 météores/heure au zénith; durée = 38.0 jours)
2018 05 07  16:46   Maximum de l'étoile variable êta de l'Aigle
2018 05 07  19:53   Minimum de l'étoile variable Algol (bêta de Persée)
2018 05 08  04:09   DERNIER QUARTIER DE LA LUNE
2018 05 08  04:16   Début de l'occultation de 32-iota Cap (magn. = 4.28)
2018 05 08  05:00   Fin de l'occultation de 32-iota Cap (magn. = 4.28)
2018 05 08  13:45   Opposition de l'astéroïde 15 Eunomia avec le Soleil (dist. au Soleil = 3.110 UA; magn. = 9.8)
2018 05 08  19:41   Pluie d'étoiles filantes : Êta Lyrides (3 météores/heure au zénith; durée = 11.0 jours)
2018 05 09  02:40   OPPOSITION de Jupiter avec le Soleil
2018 05 10  09:50   Opposition de l'astéroïde 16 Psyche avec le Soleil (dist. au Soleil = 3.245 UA; magn. = 10.4)
2018 05 10  10:02   Maximum de l'étoile variable delta de Céphée
2018 05 10  16:22   Maximum de l'étoile variable zêta des Gémeaux
2018 05 10  16:42   Minimum de l'étoile variable Algol (bêta de Persée)
2018 05 13  13:31   Minimum de l'étoile variable Algol (bêta de Persée)
2018 05 13  14:40   Rapprochement entre Mercure et Uranus (dist. topocentrique centre à centre = 2.2°)
2018 05 14  20:59   Maximum de l'étoile variable êta de l'Aigle
2018 05 15  05:42   Rapprochement entre Saturne et M 22 (dist. topocentrique centre à centre = 1.6°)
2018 05 15  13:48   NOUVELLE LUNE
2018 05 15  18:49   Maximum de l'étoile variable delta de Céphée
2018 05 16  01:00   Vénus à son périhélie (distance au Soleil = 0.71842 UA)
2018 05 16  10:20   Minimum de l'étoile variable Algol (bêta de Persée)
2018 05 17  10:22   Minimum de l'étoile variable bêta de la Lyre
2018 05 17  21:11   Rapprochement entre la Lune et Vénus (dist. topocentrique centre à centre = 5.4°)
2018 05 17  23:06   Lune au périgée (distance géoc. = 363776 km)
2018 05 19  05:34   Comète 66P du Toit à son périhélie (dist. au Soleil = 1.290 UA; magn. = 12.8)
2018 05 19  07:09   Minimum de l'étoile variable Algol (bêta de Persée)
2018 05 19  09:23   Opposition de l'astéroïde 13 Egeria avec le Soleil (dist. au Soleil = 2.652 UA; magn. = 10.2)
2018 05 20  19:59   Maximum de l'étoile variable zêta des Gémeaux
2018 05 21  03:37   Maximum de l'étoile variable delta de Céphée
2018 05 21  11:58   Rapprochement entre Vénus et M 35 (dist. topocentrique centre à centre = 0.7°)
2018 05 22  01:13   Maximum de l'étoile variable êta de l'Aigle
2018 05 22  03:58   Minimum de l'étoile variable Algol (bêta de Persée)
2018 05 22  05:49   PREMIER QUARTIER DE LA LUNE
2018 05 25  00:47   Minimum de l'étoile variable Algol (bêta de Persée)
2018 05 26  12:24   Maximum de l'étoile variable delta de Céphée
2018 05 27  21:35   Minimum de l'étoile variable Algol (bêta de Persée)
2018 05 27  21:36   Rapprochement entre la Lune et Jupiter (dist. topocentrique centre à centre = 3.2°)
2018 05 29  03:44   Début de l'occultation de 49 Lib (magn. = 5.47)
2018 05 29  04:34   Fin de l'occultation de 49 Lib (magn. = 5.47)
2018 05 29  05:27   Maximum de l'étoile variable êta de l'Aigle
2018 05 29  16:20   PLEINE LUNE
2018 05 30  08:56   Minimum de l'étoile variable bêta de la Lyre
2018 05 30  18:24   Minimum de l'étoile variable Algol (bêta de Persée)
2018 05 30  23:36   Maximum de l'étoile variable zêta des Gémeaux
2018 05 31  21:11   Maximum de l'étoile variable delta de Céphée

 

Dans les éphémérides Coelix ci-dessus, les distances au Soleil sont mentionnées en UA (unité astronomique correspondant à la distance égale au demi-grand axe de l'orbite de la Terre autour du Soleil, soit 149'597'870 km), et les distances topocentriques (centre à centre) sont indiquées en degrés. Pour mesurer ces écarts sur le ciel, votre main suffit: Bras tendu, votre pouce équivaut à 2°, le poing fermé à 10°, et la main grande ouverte à 20°! A noter que le diamètre apparent de la Pleine Lune est de 0,5°ou 30', comme la taille du Soleil, mais éviter de le mesurer!



Avec l'aide des programmes et des applications: Atlas virtuel de la Lune, Coelix, Redshift, Sky Safari Pro, ainsi que du Guide du Ciel de Guillaume Cannat 

MZ, 1er mai 2018







































































Voir aussi: Liens Ephémérides sur Web

et en bas de page, le renvoi à l'almanach
















Sous-pages (1) : Almanach 2018
ą
Michel Zambelli,
28 févr. 2017 à 01:19
Comments